Râleur

27 mai 2020

CONTAMINATION !

Imaginons deux couples, très amis, qui sont confinés chez eux depuis le début,  chacun dans une ville distante de 99 kilomètres pour le pas gêner les pointilleux !

Ils ont dormi avec le masque, les gants, la blouse, des préservatifs, et ont bouffés du bromure comme assaisonnement pour tous leurs plats au cas où, ils se sont essuyés avant d'aller aux toilettes pour amortir leurs provisions, lavés les mains toutes les cinq minutes et n'ont mangé que des conserves, sans sortir pour ne pas s'éloigner de plus de deux mètres de leur poubelle . Confinement monastique !

Deux anachorètes devenus cénobites par commodité ….

En vertu de l'axiome fondamental des degrés de contamination appliqués à la sérendipité, en effet, j'étais en train de chercher un produit de substitution à la chantilly pour ma malaga split, et j’hésitais entre la crème de marron et le dulce de leche, lorsque je me suis rendu compte, tout à fait pas hasard, que le lait concentré pouvait également faire l'affaire, et en faisant travailler mes méninges pour approfondir cette découverte, je me suis plongé dans une réflexion sur ces mesures utilisées comme substituts des gestes barrières et de leur avantage....ou de leur inconvénient, en vue d'en publier une étude à l'usage des ayatollahs de l'absurdie, des fanatiques des avertissements périmés, et des zélés des statistiques de l'inutile....

Donc, ils ne sont pas vus, même avec un des nombreux programmes informatiques, de peur d’attraper un virus et ils ont attendu le signal du déconfinement avec impatience.

Ils ont suivi à la lettre la bible du survivant......mais.....

Si vous êtes en couple vous arrive-t-il de vous servir de la même cuillère ?

Question farfelue puisque vos gestes barrières tombent en fonction de la rapidité de votre libido et surtout que dans libido il y a 'lit'......

Donc il doit vous arriver même de la sucer.....je parle de la cuillère, et même de boire dans le même verre.

Bien, jusque là, tout est simple, tout le monde suit.

J'imagine aisément que pour l'autre couple, c'est exactement la même chose.

On peut donc dire, et sans déconner, qu'en vertu de l'axiome fondamental des mathématiques si deux quantités sont égales à une même troisièmes elles sont égales entre elles . Un grand merci à mon ami Euclide dont j'ai dévoré le livre II des éléments....

Donc un troisième couple qui aurait suivi les mêmes règles serait dans les mêmes conditions que les deux premiers .

En réalisant la même expérience avec deux autres couples qui connaîtraient le même troisième on peut évidemment dire que les deux premiers couples ainsi que les deux suivant sont absolument égaux et qu'ils ne sont donc pas contaminés puisqu'ils partagent la même cuillère qui a trempé dans le lait concentré. Maintenant la distance est un facteur totalement farfelu et inutile pour tenter de discréditer ma fantastique démonstration, car si un couple suce la même cuillère chez lui, il peut le faire même dans sa maison de campagne à plus de mille kilomètres sans que le goût du miel ou de la confiture en soit changé........ ou du lait concentré, pour mon axiome éclatant...si, si .

Vous savez tous que mes posts sont écrits souvent plusieurs jours avant et celui ci était en attente depuis la fameuse annonce des cents kilomètres et du retour au bercail des parisiens qui avaient fui en zone non occupée par le virus et je remercie donc Misterdoma qui a apporté de l'eau à mon moulin en me signalant ce fameux article 66 qui remet le courant à l'heure.

On peut donc facilement comprendre le cheminement de ma pensée qui, à partir d'une banana split et du changement d'une composante de sa garniture, peut justifier que les gestes barrières, dans certains cas, sont totalement inutiles et qu'en incrémentant le nombres de couples non contaminés il suffirait de leur donner un badge pour qu'ils puissent se rencontrer sans problème, ce qui serait très utile aux clubs de rencontres !

Posté par ritondecannes à 09:02 - humour - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire