Râleur

03 juillet 2020

LA FOLIE !

La folie nous guette !

Insupportable.....

En ce moment la télé fait le forcing pour inciter les français à rester en France, alors chaque chaîne est devenue une sorte de syndicat d'initiative de tourisme pour mettre en valeur les nombreuses régions de notre pays.

On sonde chaque jour les citoyens pour connaître leur lieu de vacances.

De nombreuses personnes veulent rechercher un endroit calme loin des autres pour enfin ôter ce masque protecteur mais également persécuteur .

Donc, si j'ai bien compris, on veut fuir cet autre porteur du virus, cet autre devenu un danger pour sa santé, cet autre qui représente la menace …...On a oublié que si nous-nous sommes protégé, l'autre en a fait de même.

On veut fuir cet ennemi en oubliant que nous sommes le sien.

Nous sommes en train de devenir d'ignobles cons égoïstes abrités sous une protection altruiste de façade. Il faut nous protéger, mais sans nous cloîtrer.

Nous-nous isolons en prônant l'union, nous nous dirigeons vers un communautarisme en parlant de tolérance et d'égalité. La désocialisation nous guette...

Ce covid est en train de nous rendre fous !

Posté par ritondecannes à 08:50 - Coup de gueule - Commentaires [1]
Tags : ,

02 juillet 2020

IDÉE !

Idée pour rebondir !

Véran, celui qui cherche des poux sur la tête du virus pour parler à la télé et qui veut toujours être sur la photo, vient d'avoir une idée géniale.... si le virus rebondissait !

Dès demain, il en a parlé à ses subalternes, ceux qui ont fabriqués les masques implorés en Chine, il va commander la fabrication de trampolines made in France !

Mais à mon humble avis, en premier il devrait virer celui qui écrit ses articles, enfin, j'espère que ce n'est pas lui qui a pondu ces remarques, merde «  Les zones d'activité du virus reste cantonné à des lieux précis » a-t-il ajouté, puis, plus loin, « Nous avons préparé un plan en cas de rebond de l'épidémie de manière à éviter de revenir à une solution de confinement généraliser. » explique le ministre ….. qui, je l'espère est meilleur neurologue que...... vizir....même mon petit fils de huit ans était écroulé de rire..... Putain, ça fait peur .

Ah, si tu n'existais pas, il faudrait t'inventer......air connu …...

https://www.rtl.fr/actu/politique/coronavirus-nous-avons-prepare-un-plan-en-cas-de-rebond-declare-veran-sur-rtl-7800645387

Posté par ritondecannes à 10:31 - humour - Commentaires [0]
Tags : ,

LE TEMPS S'ENFUIT !

Le temps s'enfuit aussi !

Quand j'étais jeune, je me mettais devant le miroir, je fermais presque les yeux, jusqu'à ce que mes mes cils obstruent presque ma vision, comme à travers un prisme, et je faisais des grimaces en essayant de m'imaginer lorsque je serai plus vieux.....c'est vrai que, comme Charlotte, et comme tous les jeunes d'ailleurs, je pensais être immortel, mais je savais vaguement que j'allais aussi vieillir..... un jour, plus tard...

Je peux dire que la réalité d' aujourd'hui est plus impressionnante que les mimiques d'alors !

En effet maintenant je n'arrive même plus à imaginer la tête que j'avais à ce moment là, et quelquefois je me cherche sur des photos. !

Posté par ritondecannes à 07:36 - humour - Commentaires [2]
Tags :

01 juillet 2020

LE MONDE !

Le nouveau monde d’après !

Aujourd'hui, il fait très beau. La météo a annoncé ses prévisions annuelles en fonction des jours de repos et des horaires de travail des ouvriers pour les rendre plus productifs.

L'été commencera au début des congés payés pour se terminer avec l'ouverture des usines souterraines, une semaine après, sauf pour certains endroits de la terre où la température est constante et l'air sans pollution...... pour les élus qui peuvent le payer.

Nous sommes en janvier 2255, la température est de 39 degrés, les arbres ont disparu depuis la deuxième révolution écologique de 2100 où des fanatiques ont brûlé toutes les forêts pour empêcher leur exploitation par le plus grand groupe mondial de construction en bois, les pôles avaient disparu sous les couches de peintures successives de la troisième révolution écologique de 2175 qui les avait d'abord peint en noir pour lutter contre le racisme puis en rouge pour satisfaire les desideratas des antiracistes.

La première épuration mondiale s'était terminée par le bannissement de tous les américains qui avaient exploité les richesses indiennes et participé à la disparition des amérindiens, ce qui avait engendré une terrible famine en Europe, juste avant la suppression de tous les livres d'histoire et la disparition de tous les noms de pays pour empêcher ce genre de règlements de comptes tardifs, puisque certains extrémistes s'en étaient même pris aux premiers hommes accusés d’être les créateurs responsables de toutes les discriminations, ce qui avait amené la suppression de tous les prénoms remplacé par de simples lettres .

Il n'y avait plus d'animaux depuis la grande pandémie de 2202 transmise par le virus G666 qui avait transité par toutes les espèces animales pour infecter l'homme et éliminer, comme cette année là, presque tous les habitants de la planète.... sauf ceux qui habitaient dans ces endroits retirés et protégés et qui profitaient encore des richesses d'une mer artificielle non polluée, puisque toutes les autres étendues marines étaient devenues des déserts depuis le grand bouleversement climatique consécutif à la disparition des pôles .

Mais depuis le premier janvier 2250 toutes les couleurs qui pouvaient évoquer un signe de différence et donc de rejet, avaient été supprimées, et il avait été décidé, après une conférence mondiale, que tout devait être vert, comme le symbole de l'écologie devenu religion mondiale obligatoire sous peine de cessation immédiate de la vie et les savants avaient donc le rôle de colorer artificiellement avec cette teinte tous les enfants qui naissaient.

Certains avaient lu que dans les temps anciens, des barbares parlaient de chocolat, de petits noirs, et même de peuples aux couleurs différentes, symbole d'une terre anarchique et invivable, mais, ces mêmes livres introuvables de nos jours avaient été totalement détruits pour empêcher les citoyens de notre monde merveilleux, juste et égalitaire, de tomber dans la tentation de désobéir à la loi universelle décrétée par le grand commandeur, maître suprême de ce nouveau monde..... d’après  !



Posté par ritondecannes à 07:41 - Société - Commentaires [0]

30 juin 2020

VÊTEMENT !

Un nouveau vêtement vient d’apparaître !

La mode change et évolue constamment.....

Les vêtements vont et viennent et se transforment …

Maintenant un modèle totalement inconnu vient de faire son apparition, issu du croisement improbable d'un masque et d'un collier :

Le protège menton !

Posté par ritondecannes à 08:17 - humour - Commentaires [1]
Tags : , ,

29 juin 2020

ICI-BAS !

 Mais que faisons nous ici-bas ?

Je vous avais déjà parlé de ces nombreuses questions qui m’interpellent depuis le jour où j'ai découvert que je ne dormais pas tout le temps et que justement il y avait une différence entre la vie et le rêve...... c'est ce jour où je me suis réveillé face à la vue de mon père mort, je n'avais pas cinq ans..... .http://www.ritondecannes.fr/coup-de-coeur/la-mort-3/

Longtemps j'ai pensé que nous étions investis d'une mission philosophique, et même religieuse, que notre vie était une sorte de tremplin vers un but caché, seulement accessible à une quelconque société secrète ésotérique qui en détenait le secret, et puis je me suis rendu compte, en regardant autour de moi, pendant de nombreuses années, que ce n’était qu'une hypothèse orgueilleuse et que nous n'étions là que pour assurer la continuité de notre espèce.

Baigné depuis le début dans une ambiance parfumée par cette odeur entêtante d'encens et d’images pieuses aux émanations de roses, j'avais été embrigadé dans une vie de repentir pour expier la faute de lointains ancêtres biologiques qui n'avaient fait que subir ce destin implacablement dessiné par un dieu tout puissant qui en avait déjà décidé la suite sadique en faisant croire à ses créatures qu'elles avaient le choix d'une prétendue liberté hypothétique.

Plus tard je m'étais penché vers d'autres explications presque aussi farfelues et empiriques pour tenter d'apporter une réflexion tentant d'assouvir mes aspirations philosophiques.

J'avais passé en revue d'autres religions qui n'étaient que de vulgaires imitations de la première revisitée, puis en faisant des recherches sur ce qui s'était passé avant je m’aperçus rapidement que tout ce qu'on m'avait enseigné n'était qu'une sorte de compilation de toutes les tentatives déjà faites par l’être humain pour tenter d'expliquer son destin par des hypothèses empiriques mélangeant dieux, superstitions, croyances et magie.

L'homme a toujours recherché son passé pour tenter d'expliquer son futur, allant même jusqu'à se trouver des origines divines, des généalogies tarabiscotées pour se sortir de la misère, de la petitesse, et de l'insignifiance qui l'ont toujours entouré.

Naturellement la réincarnation était l'explication la plus facilement assimilable et je dirais péjorativement 'humaine' pour donner un sens à une vie qui n'en a peut-être pas, tout au moins pas celui espéré. Elle permet d'autres chances d'atteindre enfin cette félicité escomptée pour approcher celle d'autres religions qui optent pour une récompense après une vie de misère en une sorte de compensation éternelle où les premiers seront les derniers et les derniers les premiers afin de rétablir une justice absente et même spoliée dans une première tentative.

Alors j'ai compris que les religions étaient un genre de pansement pour soulager toutes les blessures terrestres, un espoir pour soutenir les désespérés et une sorte de talisman pour se protéger des vicissitudes qui surviennent quotidiennement.

J'ai donc pensé que notre vie ressemblait à la course initiale du petit têtard à la recherche de sa graine à féconder pour accomplir sa mission initiatique et perpétuer ainsi la descendance de cette poursuite intemporelle. Objectif anodin et même simpliste mais tellement chargé de symbolisme étonnamment important pour la suite du déroulement de la création qui est toujours en perpétuelle remise en cause, car si des maillons venaient à fléchir, tout s'effondrerait comme un château de cartes.

Nous ne sommes justement que les maillons obscurs de la construction mystérieuse de cette pyramide dont nous ne connaissons pas les buts...s'il y en a !

Le futur est probablement tributaire de notre passé.

Nous ne sommes donc que les pions du jeu de la vie qui se joue à chaque instant du présent, comme des spectateurs impuissants qui assistent à un spectacle dont ils ne connaîtront jamais la fin !

 

Posté par ritondecannes à 10:20 - Coup de coeur - Commentaires [1]
Tags :

28 juin 2020

VIRUS !

Con de virus !

Elle est con cette bébête, elle vient de Chine...où d'ailleurs, elle a pris l'avion, le bateau pour traverser des mers et des pays, elle a sauté des fleuves et des déserts mais elle est très con..... un geste barrière d'un mètre et elle s’arrête !

Posté par ritondecannes à 05:07 - humour - Commentaires [0]
Tags : ,

27 juin 2020

DERNIER SOUPIR !

 Le moment du soupir final !

De toute notre vie, un seul moment va rester sans souvenir...le dernier !

Posté par ritondecannes à 05:04 - humour tragique - Commentaires [2]
Tags :

26 juin 2020

L'AUBERGE !

L'auberge espagnole !

Cada uno a lo suyo !

Le blog est une sorte d'auberge espagnole......

Chacun y vient chercher ce qu'il veut en y apportant de même, bref c'est un endroit de mélange et de partage à tous les niveaux.

J'ai une idée et je la pose sur la toile en tentant d'expliquer ce que je ressens sincèrement et peut-être maladroitement, mais dès que le bouton envoi a été appuyé, plus rien ne m'appartient.

C'est là qu’apparaît cette fameuse auberge espagnole.

Mon explication est immédiatement interprétée par celui qui lit et qui peut en changer totalement le sens, ou non.

Alors les retours par les commentaires, s'il y en a, m'ouvrent de nouvelles voies et de cette discussion virtuelle naît la lumière !

Tout ceci pour donner un exemple flagrant du post du 18 juin : La campagne......

Je suis parti d'une phrase, attribuée peut-être à tort à A.Allais : «  On devrait construire les villes à la campagne, car l'air y est plus pur ! »

En principe, comme l'indique la légende, ce devait être un humour grincent, et j'attendais des réponses sur la paternité de cette pensée. Ensuite, comme d'habitude, j'enrobe le tout avec l'actualité du moment en y rajoutant des réflexions caricaturales sur l'air ambiant pour forcer un deuxième ou troisième degré, histoire de faire réagir.

Et je sais pertinemment que je ne suis plus maître de l'appréciation du texte mais que c'est justement cela qui en fait mon attrait.

Il y a des jours où j'ai l'impression d'avoir pondu un écrit chiadé, humoristique ou philosophique et je constate qu'il n'y a aucune réponse immédiate et que même cela ne plaît pas et d'autres fois, où, sur une idée banale et sans prétention, les commentaires arrivent presque immédiatement, mais avec une toute autre direction, chacun y apportant sa sensibilité souvent marquée et donc influencée par son vécu.

Et donc, je me suis rendu compte que personne n'avait opté pour le sens humoristique ou caricatural comme était mon but, mais en réagissant sur ce que certains avaient pris pour presque une attaque des parisiens qui ne sont que des provinciaux 'montés' à la capitale. J'ai choisi cet exemple parce qu'il est récent, mais cela arrive assez souvent pour me conforter sur mes idées qu'un texte lâché sur la toile appartient aux différentes lectures qui en sont faites.

Alors c'est justement là que je me concentre en me disant que je manque encore de précision et d'observation, tout en sachant que c'est également ce qui fait le charme de l'écriture des posts !



Posté par ritondecannes à 05:15 - actualité - Commentaires [0]
Tags : ,

25 juin 2020

LE PASSÉ !

Le passé est aussi un mal nécessaire !

Et un bien en devenir......

On a donc attendu si longtemps pour que la présence de statues d'esclavagistes deviennent intolérables ?

Allons donc......

Oui, on déboulonne des statues pour se donner facilement une bonne conscience, je persiste.

Oui, je n'ai pas attendu ces gestes spectaculaires pour refuser le racisme, oui, je n'ai pas attendu metoo pour respecter les femmes, mais je persiste à dire qu'on ne peut pas changer ni réécrire le passé...nous n'en avons pas le droit !

Le passé doit servir à se poser des questions et à réfléchir sur notre capacité et nos actions pour améliorer le futur.

Déboulonner une statue ne sert à rien si on ne change rien, ce n'est pas en effaçant le nom d’Hitler qu'on va supprimer la Shoah, et à la limite je dirais que nous devons garder ces traces du passé pour nous permettre de réfléchir et de pas oublier où l’extrémisme, le racisme et l'intolérance peuvent nous mener !

Le passé doit doit rester un mal nécessaire pour nous guider à construire le futur !

On ne peut pas changer le passé mais nous pouvons nous changer !

Posté par ritondecannes à 05:10 - Coup de coeur - Commentaires [0]
Tags : , ,