Râleur

13 février 2011

MARRE DE MARRE !

  Bravo, c'est la merde !  Pourquoi m'emmerder à faire un blog, à écrire ? Suis-je lu, j'en suis encore à me le demander ? En ce moment c'est plutôt moi qui regarde. Je n'ai même plus le goût du dîner. Ça continue, encore et encore. C'est pas le début, d'accord, d'accord ! Je savais bien qu'un jour ou l'autre quelqu'un serait allé faire un tour sur un autre blog. Je pensais qu'un jour quelqu'un allait tomber sur ces textes si........enfin, tellement...... C'est vrai que je ne suis qu'un con, rustre et inculte. Désolé ! ... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 10:47 - - Commentaires [151] - Permalien [#]

12 février 2011

DISCOURS !

Jeudi soir nous étions en Égypte. Le président  Hosni Moubarak veut garder sa place. Elle est bonne. C'était un discours digne de ceux de la grande époque, lorsque le rideau de fer était fermé, lorsque le mur n'était pas écroulé et que les tsars tenaient le crachoir pendant des heures sous le regard muet des caméras qui enregistraient, figées, les élucubrations lyriques de quelques guignols qui se croyaient homériques. Il y avait même le passeur de plats, un garde chiourme moderne, persuadé de son autorité de modérateur et de... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 10:28 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
11 février 2011

UN DINER PRESQUE PARFAIT A CHARLEVILLE-MEZIERES ! III

  Mercredi, François et Muriel, le mari, chauffeur de bus va être le cobaye puisqu'il n'a jamais tenu le manche d'une casserole, trop occupé à tenir le manche à balais de son gros camion. Déjà, elle l'appelle papa, papy, putain, une autre génération. Ça tue l'amour ! Et le coach, Pascal, qui nous fait encore de la pub pour son restaurant. Chez lui, le numéro de sa maison a été savamment masqué. Oh putain, c'est comme ce soir à la télé, les mecs ils vont masquer le prénom du tsar, des fois que des cons veuillent lui écrire, et... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 11:32 - - Commentaires [64] - Permalien [#]
10 février 2011

COMMERCE !

Je voulais réfléchir et j'ai profité d'une petite coupure pour préparer l'anniversaire de ma femme. Et le post du 9 lui était dédié. J'avoue avoir eu l'intention de tout envoyer promener. Non, je ne veux rien censurer, ce serait contre mes principes, eh oui. C'est vrai qu'il y a des jours plus difficiles que d'autres. Merci pour vos gentils mots. Je suis le genre de mec qui ne peut pas oublier la saint Valentin, qui n'est pas une fête commerciale, dans la mesure où tout est commercial, mais simplement un rappel aux hommes... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 10:05 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
09 février 2011

RETOUR....

Retour d'un futur en devenir et incertain vers un passé connu. "J'aimerais avoir seize ans aujourd'hui", comme le chante maintenant Eddie, "Mais en sachant ce que je sais, en ayant droit à un bout d'essai" Mais je ne suis pas d'accord avec les paroles de cette mélodie, en aucun cas je ne voudrais tout recommencer, car je ne changerai rien et je referai exactement les mêmes choses. Si je savais tout ce que je sais, je n'aurais pas cette insouciance, puisque le propre de la jeunesse est aussi d'être désinvolte, et je serais un... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 08:31 - - Commentaires [191] - Permalien [#]
07 février 2011

PUTAIN DE MERDE !

  Je vous ai bien compris ! Alors que dois-je faire, supprimer les commentaires, arrêter d'écrire, vous dire que toute ces discussions sur l'âge, sur les fautes, m'emmerdent profondément ? Putain, je n'enlève aucun commentaire pour vous permettre de vous expliquer. Alors est-ce ma faute si certains déraillent, si des pseudos de merde la plante ? (Parce que vous ne voyez pas ces adresses mail ;   riton t'es con @, je t'encule riton@ et d'autres tous aussi édifiants, par ces couards qui n'ont pas le courage de donner... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 18:53 - - Commentaires [124] - Permalien [#]

07 février 2011

HISTOIRE !

  Lorsque nous nous sommes révoltés, ce fameux mardi, enfin c'est la date qui a été retenue, il n'était question que de renverser ce monarque dont les airs orgueilleux et sa façon de nous traiter étaient la goutte d'eau de l'arrogance des rois de France qui faisait déborder notre patience fortement délabrée.  Le roi avait donné l'impression de vouloir négocier et puis il a demandé à l'armée d'intervenir. Est ce que l'histoire recommence ? Alors on attaque la bastille. Il faisait une belle journée, les touristes, effrayés,... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 10:03 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
06 février 2011

IDOLE !

  Un dimanche particulier. Les gentlemen. Non, Georges n'était pas là. Seulement une course de vélos sur la croisette. Des anciennes gloires qui se font tirer par des jeunes aux gros développements. Les cyclistes comprendront.   Le temps était splendide, sur les plages dépeuplées, quelques habitués se mêlaient aux touristes qui n'en croyaient pas leur soleil. Ils avaient même de la place pour s'adonner à ce jeu stupide qui consiste à s'envoyer une balle, à la ramasser lorsqu'elle tombe sur le sable à peine tiède et à se la... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 19:21 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
06 février 2011

J'ACCUSE !

  Manifeste épistolaire et polémique sur la mauvaise place des assiettes à pain dans un repas.             Depuis des lustres, d'innombrables auteurs se sont penché sur ce problème crucial. "L'assiette pleine cache une assiette vide, comme l'être cache le néant." Nous ne sommes plus loin de  "Mieux vaut une tête bien faîte qu’une tête bien pleine." de notre cher copain de jeux, Michel Eyquem de Montaigne qui a su habilement cacher cet élément derrière la partie... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 08:36 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
05 février 2011

PUTAIN, ÇA M'ETONNAIT !

Je viens de lire le commentaire de la fille de JP qui est entrée par hasard. Bonjour. Et j'apprends, avec stupeur que Lionel est très intelligent et qu'il sait cuisiner, enfin, c'est vous qui le dites. Putain, c'est un acteur de composition, bravo. Qu'il accepte donc de se compromettre ainsi, est son problème. Ma liberté d'écrire commence à partir du moment où un anonyme s'affiche et s'expose à recevoir des critiques, bonnes ou mauvaises. Qu'attendez-vous ?  Des louanges ?  De la même manière mon blog vous permet de... [Lire la suite]
Posté par ritondecannes à 17:06 - - Commentaires [91] - Permalien [#]