Râleur

01 mars 2011

LA VIE !

Ma femme et mes enfants. Et pas le contraire.

Lorsque nous nous sommes trouvés, lorsqu'elle m'a accepté, nous l'avons fait par amour.

Souvent cette discussion est revenue sur le tapis et je n'ai jamais changé ma façon d'appréhender la vie.

Nous avons eu des enfants, par amour. Pour rendre plus fusionnel ce lien qui nous unissait, pour le sceller par une sorte de pacte tangible. Mais nous avons donné la vie uniquement par amour. Peut-être par égoisme. Tiens, cela me rappelle quelque chose. Une création sans donner le choix à l'être crée.

Où je veux en venir ?  C'est très simple et c'est justement là que je ne comprends plus certaine religion.

En donnant la vie par amour, je me suis attaché viscéralement à mon enfant. Je lui dois mon amour. Je l'aimerai toujours et ce, quoiqu'il me fasse.  Je ne lui demande rien, il n'est pas obligé de m'aimer en retour, mais mon attachement est indéfectible, c'est le contrat passé au moment de sa création, un acte d'amour que rien ne peut défaire, ni annuler.

Cependant je lui dois aussi sa liberté, je me dois de lui expliquer ce que je crois le bien et le mal en précisant que je peux me tromper mais que j'ai agi du mieux que je le pouvais, puisqu'il n'existe nulle part une école des parents. 

Il pourra me quitter pour vivre sa vie, sans que je ne lui en veuille le moins du monde, je ne lui imposerai rien et il sera même libre de me détester de lui avoir donné la vie sans que je puisse lui en tenir rigueur.

Mais ma femme passera toujours avant. Je me suis lié à elle et j'espère que nous finiront notre vie ensemble. Mes enfants resteront ou partiront et vivront de leurs propres ailes, ils iront rechercher leur moitié pour recréer un monde et feront des enfants qu'ils aimeront à leur tour sans pour cela suspendre sur leur berceau une pomme d'épée de Damoclès.

L'acte d'amour est celui qui ne demande rien en échange.

Aimer est plus beau que d'être aimé !

Posté par ritondecannes à 08:57 - Coup de coeur - Commentaires [39] - Permalien [#]

Commentaires

  • Aimer...

    ...toute sa vie, aimer son compagnon, ses enfants, ses petits enfants. C'est ce qui, à la fois, nous rend heureux et malheureux, la source des plus grandes joies et des peines les plus atroces.

    Il est bien difficile, pour ne pas dire impossible d'établir une hierarchie de nos amours. Mes enfants sont partis, l'un habite tout près de nous, l'autre est au loin, je me suis habituée à son absence, au fait de ne le voir que quelques fois dans l'année et sur internet. Il n'empêche qu'il me manque cruellement certains jours.

    Mon mari, je l'ai connu à quatorze ans, nous nous sommes mariés à dix neuf ans, je l'aime comme au premier jour, je sais que si la vie me le prend, je ne m'en remettrai pas. Notre union n'est pas une cage, il n'est pas toujours à la maison, il a plein d'activités, sportives et autres. Il s'en va parfois pour une semaine ou deux, je ne lui fais jamais aucun reproche à ce sujet, je sais qu'il a besoin de ces activités, qu'il a besoin d'être avec ses copains qui partagent la même
    passion.
    Cela étonne parfois dans mon entourage, on me dit :"tu le laisses partir ? ça ne te fait rien ?", bien sûr que ça me fait quelquechose, quand il n'est pas là j'ai parfois des crises de cafard, mais je respecte trop mon mari pour le tenir en laisse.

    Pour moi, c'est ça aussi, l'amour.

    Posté par Julie des hauts, 01 mars 2011 à 09:18
  • Quelle déclaration!!

    Pas grand chose à ajouter , et pourtant j'aurai tellement de choses à dire...


    http://www.youtube.com/watch?v=wCAdnCjDhNont

    Posté par charlotte75, 01 mars 2011 à 09:42
  • Quelle émotion !!

    Pas grand chose à rajouter et pourtant...

    Mon mari et nos enfants. Pas le contraire.

    Posté par Val, 01 mars 2011 à 10:54
  • Avant la famille...

    ...chronologiquement il y a le couple. Jamais je ne laisserai mon mari m'appeler Maman ! Et s'il fait des activités sans moi, j'en profite pour moi aussi faire des choses qu'il n'aime pas. D'ailleurs, souvent, c'est moi qui part faire d'autres choses. Que se serait triste et appauvrissant un amour sans éloignements passagers ! Je plains ceux qui travaillent ensembles , j'espère qu'ils ont des activités non communes !!!!!
    Mes enfants vivront où ils voudront et nous où nous le souhaiterons et pas obligatoirement à côté d'eux.

    Posté par Fredix, 01 mars 2011 à 10:54
  • Salut Val

    Nos hommes sont nos dieux

    Posté par Fredix, 01 mars 2011 à 10:56
  • Pour ce qui est des enfants, je partage ton point de vue, nous avons essayé de faire pour le mieux, en tentant de commettre le moins d'erreurs possibles, et en espérant qu'ils nous pardonnent là où nous avons pu manquer....Je me souviens d'une très belle phrase de LN, qui m'avais marquée, sur le fait qu'on les laisse s'envoler.
    C'est ainsi que je les ai élevé, justement, avec beaucoup d'ouverture sur le monde, pour qu'ils puissent se sentir le plus libre possible.
    En revanche, je reconnais quand même que j'ai un peu de mal à envisager que la vie puisse les emmener très loin de nous. La raison est que mon mari et moi sommes des déracinés, (plus précisément des « sans racines »,) ayant dû déménager tant de fois. Nos enfants ont grandi loin de leur grands parents, et ne se sentent de nulle part, tout comme nous....Alors l'idée qu'ils puissent à leur tour vivre loin me fait peur. Dans le sens où je sais combien eux même se sont senti « sans repaire familiaux », là où tous leurs amis avaient grand-parents, oncles, tantes, cousins, dans leur entourage proche, les miens n'ont jamais connu ce bonheur, et en ont souffert. Ajoute à cela, le fait de ne pouvoir se sentir chez soi nulle part....Mes enfants ne savent que répondre, lorsqu'on leur demande d'où il sont! Moi même et mon mari, aussi.... Là où je te rejoins parfaitement, c'est effectivement sur le fait que nous sommes avant tout un couple! Et que quand ils seront partis, je suis sans angoisse, sur ces retrouvailles à 2. Nous avons toujours été d'abord un couple, cela nous paraissait essentiel.
    Bien sûr qu'aimer est plus fort que d'être aimé....

    Posté par Bree, 01 mars 2011 à 11:42
  • AMOR AMOR ...

    Mme Riton, waouh... 2ième déclaration en quelques semaines ! Petite gâtée, va !!!
    ...
    Je pense que l'on ne peut être aimé que si soi-même l'on aime les autres... de même que l'on ne peut aimer les autres que si l'on s'aime soi-même ...
    ...
    En dehors de toute religion, j'ai essayé d'apprendre à mon enfant, le respect d'autrui, ce que je crois être le bien et le mal, la tolérance.
    ...
    Souvent je me suis demandé comment des parents peuvent arriver à être fâchés avec leur progéniture, voire à les haïr... Je trouve celà inconcevable... peut-être, tout simplement, n'ai-je pas été confrontée à des situations conflictuelles.
    Ce qui m'attriste le plus, ce sont ces parents qui renient leurs enfants parce que ces derniers n'ont pas choisi ce que eux jugent être la sexualité normale...
    ...
    Quant à l'amour entre un mari et sa femme, je suis particulièrement exigeante : je n'accepte aucun coup de canif dans le contrat... A bon entendeur salut !

    Posté par ZAZAMIMOSA, 01 mars 2011 à 11:47
  • @BREE

    Tu as raison de ne pas être angoissée à l'idée de te retrouver seule avec ton homme quand les oiseaux auront quitté le nid... N'ayant qu'une seule fille partie très vite loin de la maison pour ses longues études, nous avons redécouvert la vie à deux qui est pleine de charme. Une nouvelle étape nous attend d'ici 2 ans quand il sera à la retraite... Là, par contre, je flippe un peu... il paraît qu'il y a une recrudescence de divorces à ce moment là... Est-ce que la promiscuité quotidienne n'aura pas raison de mon couple ? D'autant plus qu'actuellement je suis un électron libre qui fait ce qui lui plaît quand ça lui plaît ! Il m'aime, je l'aime... advienne que pourra !

    Posté par ZAZAMIMOSA, 01 mars 2011 à 11:56
  • Riton, et les blogueuses (gueurs)

    C'très bien tout cela
    L'amour de sa moitié
    Bien séparé de l'amour que l'on porte à ses enfants
    Le cas du veuf ou de la veuve n'est pas cité, ce me semble?
    Bien entendu on ne se 'reporte pas' sur les enfants c'clair, l'amour n'est pas le mm
    A part cela on fait quoi?
    Et bien on essaie de vivre sa vie tant bien que mal, car pas le choix!!
    L'être aimant, aimé, n'existe plus en tant qu'être humain, fait de chair et d'os
    Bien sur il reste le souvenir....
    Son esprit, son âme...où çà, je ne le sais pas.

    Posté par Momo, 01 mars 2011 à 12:47
  • expliquez-nous

    beau texte, beaux sentiments mais explique-vous : sur votre blog vous vous décrivez comme homosexuel. Que faut-il en penser ?

    Posté par peuchère, 01 mars 2011 à 13:25
  • cestvraiça !

    Je donne plus d'importance aux enfants qu'au mari ..
    Les enfants qu'on met au monde c'est plus important que le conjoint.
    Un de perdu dix de retrouvé .
    Qu'en pensez-vous ?!

    Posté par une celibataire, 01 mars 2011 à 15:11
  • Oups

    @ Momo.. tout à fait d'accord.; l'amour n'a pas de sexe.;; mais on dit un amour mort, des amours mortes, je crois.

    Oui, les veufs.; ma mère s'est laissée mourir de chagrin, à la mort de mon père...!

    @une célibataire..; pour moi les enfants sont notre chair, et même si depuis un certain nombre d'années je reste fidèle au même homme, mon coeur est assez grand pour y abriter mari et enfants..etc

    @ riton... dire que si ton enfant te détestee pour l'avoir mis au monde... c'est très dur à vivre, ai eu en entretien, une femme qui faisait dans ses crises agenouiller sa mère et lui dire qu'ele l'implorait de lui pardonner... A méditer.

    Sur ce je file chez mon banquier, là j'avoue il y tient une très petite place..; Sourire !

    Posté par porte-plume, 01 mars 2011 à 15:40
  • Momo ...

    Tu sais combien je te comprends, et je me demande comment tu as fait pour garder ton envie de vouloir partager encore, toi qui as tant perdu

    Pour moi c'est encore beaucoup trop tôt , j'aurai l'impresiion d'en vouloir aux autres d'avoir ce que je n'ai plus

    Me restent mes enfants, leur couple , et mes petits enfants, ils sont maintenant ma raison de vivre, par bonheur ils ont maintenant , eux,d'autres raisons de vivre, mais de maman ils n'en ont qu'une

    Posté par ptite Jeanne, 01 mars 2011 à 15:48
  • je ne comprends pas!

    pourtant je n'ai pas mal lu!!!Peuchère?

    Riton "Homosexuel"? c'est nouveau....

    Posté par charlotte75, 01 mars 2011 à 16:08
  • Pour peuchère !

    "beau texte, beaux sentiments mais explique-vous : sur votre blog vous vous décrivez comme homosexuel. Que faut-il en penser ?"

    Où ai-je dit que j'étais un homo, où l'ai-je laissé penser ?

    Posté par ritondecannes, 01 mars 2011 à 16:10
  • Charlotte

    J'ai aussi pensé à toi en écrivant à Momo, et à celles et ceux à qui il manque une aile pour s'envoler vers le bonheur

    ♥ ♥ ♥

    Posté par ptite Jeanne, 01 mars 2011 à 16:16
  • A Riton...

    Je suis effe à raie homo sexuel ?

    Pourquoi tu me l'as jamais dit nous aurions pu faire quelques expériences...

    Posté par loulou le filou, 01 mars 2011 à 16:20
  • @PTITE JEANNE, CHARLOTTE, MOMO

    La vie peut être parfois en stand-by... et même si l'on a aimé très fort une personne qui nous a quitté, il n'est pas inenvisageable d'aimer à nouveau... C'est peut-être prématuré pour certaines personnes mais il ne faut pas croire que l'on est infidèle à un mort lorsque son coeur rebat pour un autre... Il faut savoir cloisonner, d'un côté il y a le souvenir et de l'autre le présent.
    Et là, je pense à tous ces enfants qui interdisent pratiquement au parent resté seul toute nouvelle vie amoureuse, mais de quel droit ai-je envie de crier ?
    Comme tu le dis si bien P'tite Jeanne... quand il manque une aile pour s'envoler vers le bonheur... tu sais, il existe de jolies petites ailes en silicone qui feront très bien l'affaire !

    Posté par ZAZAMIMOSA, 01 mars 2011 à 16:28
  • Zaza

    Merci ma petite Zaza, tu es toujours là quand on n'y crois plus trop !

    Tu vois, je sens déjà comme une petite aile qui demande à me pousser sur le dos .. et je t'assure que je vais y croire

    ♥ ♥ ♥

    Posté par ptite Jeanne, 01 mars 2011 à 16:41
  • POUR CELLES ET CEUX QUI ...........

    on ne refait pas sa vie, on continue sa vie

    bizzzzzzzz à vous toutes et tous

    par contre pour terminer par une note d'humour

    Mr Riton homo c'est pas un drame mais je n'ai rien trouvé dans ce sens dans vos écrits.

    Posté par Chantal 76, 01 mars 2011 à 16:49
  • Coucou chantal

    En lisant vite j'ai lu 'c'est pas une dame'
    (humour)
    Sérieux, je n'y crois pas trop
    C'pkoi maintenant nous aurions besoin d'une photo portrait de Riton!!

    Posté par Momo, 01 mars 2011 à 16:55
  • Tite Jeanne*Porteplume*Zaza

    Merci de tout ♥
    Et gros bisou amical♥
    (je ne développe pas vous devinerez et comprendrez pkoi)☻

    Bisous à Riton, Louloulefilou
    Aux Ritonnienes(niens) qui le veulent☺

    Posté par Momo, 01 mars 2011 à 17:00
  • @zaza

    J'ai juré fidélité..même au delà...il est impensable pour moi, qu'un autre prenne sa place..c'est comme cela....

    mais on ne peut dire:"Fontaine je ne boirai pas de ton eau"

    Maintenant il y a les enfants les petits enfants à qui je donne beaucoup....d'amour

    Aujourd'hui il y en un qui a 5 ans et qui rit comme son daddy...même sourire!!

    Posté par charlotte75, 01 mars 2011 à 17:03
  • on peut

    continuer sa vie sans pour cela être forcément accompagné.

    bizzzzzzzzzzzzz

    Posté par Chantal 76, 01 mars 2011 à 17:05
  • Notre mère...

    a perdu son mari (et notre père) et lui a laissé 6 filles de 11 à 1 an.. Malgré tous les avantages qu'elle aurait pû avoir en se remariant, elle n'a jamais baissé les bras, nous a élevées seule, s'est mise à travailler en apprenant un métier et n'a jamais voulu se remarier pour ne pas nous offrir un beau-père. Tout l'amour qu'elle portait à notre père, elle nous l'a donné à nous aussi malgré les vicissitudes de la vie. Ca c'est aimer.

    Monique, je suis de tout coeur avec toi, sans oublier Charlotte et Petite Jeanne.

    Posté par LIZ60, 01 mars 2011 à 17:20
  • On se cotise...

    ...pour offrir des lunettes à Peuchère ?

    Posté par Julie des hauts, 01 mars 2011 à 17:24
  • Chantal

    Ok mais si tu savais comme c'difficile
    Bécaud chantait la solitude çà n'existe pas....
    Pour moi si!
    Bonne soirée ma Jolie♥

    Posté par Momo, 01 mars 2011 à 17:37
  • Liz

    Tu es mignonne Merci et Bisous♥

    Posté par Momo, 01 mars 2011 à 17:38
  • Julie

    Des culs de bouteilles alors? mdr☺

    Posté par Momo, 01 mars 2011 à 17:38
  • oups

    je reviens pour lire que riton est "homo"....

    SAPIENS...????

    Posté par porte-plume, 01 mars 2011 à 17:39
  • voici où j'ai trouvé cette indication

    sur

    http://raleur.rmc.fr/p/profil/

    S'agit-il éventuellement d'un autre dénommé Riton ?

    Posté par peuchère, 01 mars 2011 à 18:10
  • Momo

    ♥♥♥ bizzzzzzzzzzzzz

    Posté par Chantal 76, 01 mars 2011 à 18:51
  • LIZ ...

    Merci ♥ ♥ ☼

    Posté par ptite Jeanne, 01 mars 2011 à 20:26
  • surtout ...

    Quand on a la chance d'avoir une vie à deux réussie - pas forcément ennuyeuse, on peut se marrer ensemble - il faut l'apprécier chaque jour ... Il y a longtemps de cela, il m'arrivait de "bouder" après une dispute et le 18 juillet 1974, la voiture de mon frère, 25 ans, s'est encastrée sous un camion ... trauma crânien, tendons (genoux) sectionnés, près de trois mois de coma et une bonne année d'amnésie ...
    Je me suis dit que plus jamais, je ne laisserais partir mon mari en voiture sur une dispute ... j'avais la hantise qu'il puisse lui arriver la même chose et que mes derniers mots aient été désagréables... cela fait 37 ans bientôt et je m'y suis tenue.
    Nous ne sommes pas toujours d'accord (heureusement ! ) mais le terrible accident de mon frère, le voir inerte et sans regard, suivre son diffile réapprentissage de la vie : marcher, manger, parler ... voir ce sportif plein d'humour, se comporter comme un enfant qui ne reconnaissait plus ses parents, ses frères et soeurs .... c'était insupportable ... On ne peut plus voir la vie de la même façon après cela ...

    Il s'en est sorti, mon frère, relativement bien, mais pas sans séquelles, physiques ... un peu ... il a repris des études et fait des concours ... réussis, mais il lui arrive encore des moments d'amnésie partielle ...
    après cela ... on remet de l'ordre dans les priorités ...

    Posté par sacajawa, 01 mars 2011 à 23:02
  • @ Peuchère

    jamais de conclusion hâtive, vous voyez les dégâts que vous pouvez faire sur un blog tel que celui-ci ????? Nous, nous faisons tous confiance à Riton qui adore sa femme, ses filles, ses petits enfants et d'un seul coup on apprend par vos soins qu'il est homosexuel; Q U E L C H O C.

    Remuez sept fois votre langue dans votre bouche ou dans celle du voisin, si vous préférez, ou mieux, regardez sept fois votre texte (pas votre sexe) avant de l'envoyer...

    Did you understand ? Comprende Usted que yo digo ? Haben Sie verstanden ?

    Posté par LIZ60, 01 mars 2011 à 23:12
  • Liz

    Bravo♥

    Posté par Momo, 01 mars 2011 à 23:27
  • j'espère ....

    que Riton a survécu au choc !

    Posté par sacajawa, 01 mars 2011 à 23:36
  • J'espère

    surtout que sa femme a survécu au choc !

    Posté par Picarde, 02 mars 2011 à 00:23
  • Pour sacajawa et Picarde !

    Ne m'en parlez pas !

    Posté par ritondecannes, 02 mars 2011 à 00:38

Poster un commentaire